Paroles de bénéLOVEs

« Cette page est grande ouverte à toutes et tous les témoins, parrains, marraines, bénéloves, etc ».

(note : l’ordre des témoignages est simplement chronologique !)

1. Corentin, alias Coco, parrain de GF et bénélove :

« Pour moi, l’information libre, qui n’est pas soumise à la dictature de l’audimat, de la pub ou des subventions publiques, est le seul moyen par lequel la liberté d’expression des journalistes peut être garantie.
Dans toute l’histoire de l’humanité, les grandes (r)évolutions ont été amenées par des hommes et des femmes qui ont pu et su réfléchir hors du cadre établi, hors de la pensée dominante. C’est valable dans tous les domaines de la civilisation, aussi bien en sciences qu’en politique, dans le domaine spirituel, dans l’art etc…
Soutenir des médias libres, et aider à la diffusion gratuite de leurs informations, c’est pour moi permettre à une nouvelle génération d’êtres humains libre pensants d’émerger, et de préparer l’avenir en réfléchissant hors du cadre actuellement imposé par notre société.
Soutenir les médias libres, c’est aussi donner la chance à celles et ceux qui construisent déjà des alternatives de diffuser leurs expériences, sans peur d’être censurés ou de voir leurs paroles déformées par le prisme de la pensée unique.
Soutenir les médias libres c’est enfin résister face à cette société qui nous promet la démocratie, la liberté, l’égalité et la fraternité mais qui se construit sur la répression, l’évaluation, la sélection, et le clientélisme. C’est apporter une nouvelle pierre à l’édifice d’une société alternative en construction, pour laquelle ces termes ne sont pas juste une belle pensée mais une règle inaliénable. »

2. Camille, marraine et bénélove :

Je suis membre de Générations Futur parce que partager les bonnes sources d’infos, ça me parait être la base d’un partage plus vaste ; celui des ressources de la planète, celui de nos énergies, celui de nos bienveillances actives… J’aime aussi « cotiser ensemble », j’aime participer à un compte commun qui sert à financer des médias souvent bénévoles et sans grands moyens. J’ai pu aussi être bénévole, bénélove même comme on dit, et rien que de dire « bénélove » en fait je crois que ça veut tout dire…

3. Romain, parrain historique de GF, depuis des années (immense merci…) :

« Je suis membre de Générations Futur, parce que je n’ai pas toujours le temps de dénicher le type d’information que me transmet Générations Futur, qu’on ne les retrouve pas dans les médias classiques.
Parce que je pense que l’information libre est la base du renouveau des mentalités de notre monde,
Parce que porter ce message à plein temps demande des moyens, et que j’apporte donc cette aide à cette association qui en manque, mais qui consacre son temps (que je n’ai pas suffisamment) à la transmission de cette idée qui nous fédère. »

4. Aurélie, bénélove et marraine :

« Je suis membre parce que je crois qu’il faut donner plus de visibilité, donc de lisibilité, à la presse alternative et multiplier les canaux d’information.
Générations Futur fait cela très bien.
Il faut aussi pousser les citoyens à s’informer en mettant un peu de poil à gratter dans leur quotidien.
Générations Futur fait ça très bien aussi!
Et je participe matériellement et intellectuellement pour donner plus encore de moyens d’action à Générations Futur, et pour que cette belle initiative continue. »

5. David, bénélove du grand nain Ternette…

« J’offre du temps et des moyens technique décentralisé pour la publication du site internet de Générations Futur. A l’heure où les médias sont asservis, j’aime à croire qu’il reste encore des espaces d’expressions libres et plus horizontaux. Générations Futur est une passerelle positive vers un monde en construction, un monde qui émerge peu à peu… J’apprécie particulièrement la rubrique « nos bonnes nouvelles » que j’aime lire et relire ! »

6. Charlie, bénélove :

« Ce sont d’abord les copains copines clowns activistes qui m’ont fait connaître tous ces milieux et personnes alternatives.
On peut dire que c’est elles-eux qui m’ont fait découvrir Générations Futur, et GF m’a fait découvrir beaucoup d’images, de nouvelles, d’actualités, de lieux, de festivals, de collectifs, de groupes, et ainsi de suite !
Générations Futur, c’est Nous ! Celles et ceux qui souhaitent voir les choses changer. Celles et ceux qui ne veulent pas (ou plus!) aller droit dans le mur, et qui préfèrent créer ensemble des alternatives. Pour nous, nos corps, nos cœurs et nos esprits, pour notre planète, pour nos enfants et pour nos voisins, pour les générations futures…
Parce que nous changeons le monde, parce qu’un autre futur est possible, nous voulons et devons le diffuser et le rendre accessible à toutes et tous !

Car le fatalisme et le défaitisme de ce monde ont plus que besoin d’une bonne dose d’optimisme de(s) Générations Futur(s) » !!!

7. Jean François, Bénélove, poète, parrain :

« Générations Futur » ? En fait, je me rends compte aujourd’hui, avec un peu de recul, qu’il suffisait simplement  que j’en fasse la découverte pour me sentir pleinement partie prenante.

Ce que j’y apprécie particulièrement, c’est la volonté manifeste d’ouverture, qui permet d’offrir des pages où l’on ne s’ennuie jamais grâce à la variété des éléments constitutifs : photos, soit documentaires soit artistiques ou suggestives, soit même les trois à la fois, dessins humoristiques ou caricatures, articles, vidéos, textes en tout genres….

On y trouve aussi une très grande diversité d’horizons, de générations, de styles, de sensibilités. Je ne donnerai pas d’exemples. Allez plutôt voir par vous-mêmes, dans les différentes rubriques !

Je dirai simplement sur ce point que ça va de références assez « citoyennistes », émanant de personnes ou de milieux croyant à l’utilité de la société civile, voire à l’état (si on lui met la pression, y compris par la désobéissance civile…) jusqu’à des prises de position ouvertement libertaires, et désespérant une bonne fois pour toutes de tout ce qui est un tant soit peu institutionnalisé.

Mais ce que j’apprécie encore plus, c’est que même si les opinions résolument anti-réformistes et vraiment radicales sont certainement largement majoritaires, le site n’abrite jamais de visions nihilistes. Y compris quand les perspectives sur tel ou tel point ne sont vraiment pas engageantes…

C’est dit clairement, d’entrée de jeu : « ON RECHERCHE LES BONNES NOUVELLES ».

Bon, pas celles, évidemment, lénifiantes, décervelantes, du JT ou des gratuits du métro ! Des bonnes nouvelles un peu décoiffantes, un peu décapantes, des trouvailles qui pourraient paraître complètement utopiques ou très farfelues aux «honnêtes gens» mais qui font tellement de bien pour où elles passent… qu’on en redemande !

Des informations sur des initiatives qui répliquent parfois vertement  à une société qui n’apporte aucune solution  aux défis planétaires actuels, entre autres les enjeux écologiques. Des initiatives qui sont forcément dérangeantes pour toutes celles et tous ceux qui préfèrent continuer de faire l’autruche, et refuser de voir que ce monde à l’agonie nous conduit droit dans le mur…ou dans l’abîme !

Et c’est l’intitulé même de « Générations Futur» qui montre que la démarche de celles et ceux qui en sont à l’origine va dans le sens de l’espoir, de l’espérance, et de la foi en un autre monde possible…et viable à long terme.

Face au désarroi et au désenchantement contemporains, face aux angoisses actuelles, beaucoup de générations de jeunes se sont écrié naguère « NO FUTUR ! » et l’ont tagué un peu partout sur les murs de nos villes. Et beaucoup de jeunes aujourd’hui, qui n’en font peut être plus des graffiti, continuent cependant de penser, face à la crise économique, culturelle et sociale actuelle, qu’il n’y a pas vraiment d’avenir, ni pour eux, ni pour ceux qui vont les suivre.

Générations Futur, en s’appelant  « Générations Futur », précisément, proclame bien haut et bien fort tout le contraire !

Je ne sais pas vous, mais moi, quand je lis « Générations Futur », ce qui résonne dans ma tête, c’est « GÉNÉRATIONS en route pour le FUTUR ». Et j’entends aussi immédiatement résonner en moi : « MAIS PAS N’IMPORTE LEQUEL !!!» Car on sent, à travers ce titre, que ce futur, les jeunes générations ont bien l’intention de se l’approprier… en se l’inventant, à la fois avec lucidité, réalisme et imagination.

Les déjà vieux comme moi (pas trop, encore, mais quand même…) on peut et on va quitter ce monde, un jour ou l’autre, forcément, l’âme en paix : on sait que la relève et les lendemains seront assurés…

Et même si nous avons encore beaucoup à faire avant de partir, ne serait ce que pour ça, merci. Un grand merci !….

8. Anne Marie, marraine, bénélove.
« Vous n’avez pas idée comme je suis heureuse de constater qu’au moins une partie de la « jeune » génération (j’ai 71 ans) a compris qu’un être vivant n’est pas à « utiliser » pour faire du fric. Je respire. Je crois que je suis des vôtres, alors que je me suis sentie toujours seule, exclue. Mais ce n’est pas parce qu’on ne vous autorise pas à parler qu’il faut se taire. J’ai trouvé chez vous la Scop « Le Pavé » et depuis hier je ris, ça me fait un bien fou. J’ai l’impression que vous êtes mes enfants. Votre solitude je la connais bien, les difficultés pour faire réfléchir… »

9. Tatjana, bénélove et marraine.

Hello!
J’ai rencontré Générations Futur cet été (2014) lors de la fête des 50 ans de Nature et Progrès sur le Causse Méjean en Lozère.

Un stand… en libre accès…!! Une Lettre des Bonnes Nouvelles…L’idée, le concept me plaisent…alors je fais un don !

Des bonnes nouvelles, des Bonnes Nouvelles ! Oui c’est ce dont j’ai tant besoin! C’est ce que je veux voir autour de moi, dans les médias…depuis toujours et là c’est sous mon nez!

J’ai pris contact avec l’équipe, je commence à découvrir les différentes actions ainsi que les différent.e.s acteurs et actrices…Toujours plus emballée, je propose mes services pour la Lettre des Bonnes Nouvelles…Je suis loin, j’ai peu de temps et je fais ce que je peux pour rejoindre cette belle initiative, participer de cette transition, de cette transmission !

C’est un nouveau souffle, un tiroir qui s’ouvre vers une cause juste, belle, noble et… mieux que gratuite : offerte!

Alors voilà pourquoi je suis bénéloVe!

10. Fifi, bénélove et marraine :

Générations Futur, c’est un drôle de chaudron dans lequel se brassent des quantités extravagantes de gaz hilarant, où s’invente une langue fleurie sacrément efficace pour questionner les habitudes, où se découvre la puissance des rêves partagés, où la générosité est naturellement une forme d’intelligence. Il y a de la murmuration, de la percutation, une confiance irraisonnée, un regard bienveillant qui considère.

Toutes ces choses bouleversifiantes sont pour moi la sève d’une vision transformatrice, seule capable de faire germer un futur désirable.

Ecrivant pour les enfants, je suis particulièrement sensible aux grandes mutations qui nous attendent au tournant.
Qui les vivra de plein fouet ? Les enfants.
Bonne nouvelle : pas besoin de leur apprendre tout ce qui est dans le chaudron.
Mystérieusement, ils ont en eux cette sève.

fifi, auteure de Terriens malins

 

Un commentaire sur “Paroles de bénéLOVEs
  1. WOLFF Jean François dit :

    Quand on m’a demandé de témoigner et de répondre à la question « pourquoi suis je membre de Générations Futur ? », je savais que je ne serais pas seul à le faire (heureusement!….) Mais là, je reste ébloui par les témoignages qui précèdent le mien, et qui ne restera pas longtemps le dernier en date, je l’espère.
    C’est un beau collier de perles…ou une belle farandole, comme on voudra.

    A tout ce qui a déjà été dit dans cette belle page, très pertinemment illustrée, j’ai juste envie d’ajouter ceci:

    Je crois que j’ai passé l’âge
    Définitivement
    Où l’on croit que l’on va refaire le monde.
    Mais ce que j’espère
    Ardemment,
    C’est qu’aussi longtemps
    Que je serai sur cette Terre
    Jamais je ne me résignerai
    A ce monde tel qu’il est.
    Ou alors, mon Dieu,
    C’est que je serai
    Vraiment devenu vieux!….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Oui ! Je veux recevoir la Lettre des Bonnes Nouvelles dans ma boiboite mail !

Adhérer

Adhérer

Hébergé par Zici

Zici est un hébergeur indépendant de site internet membre du RHIEN (réseau d'hébergeur, indépendant et engagé : rhien.org). Zici ce consacre exclusivement aux initiatives citoyennes (associatives et/ou non marchandes), logiciel libre, activités artistiques... Plus d'informations sur hebergement.zici.fr